in

Le retour du loup sur la France.

Parmi les mammifères carnivores, le loup a une réputation tenace. Tant tôt noble et héroïque. Tant tôt effrayant et abominable. Cependant il reste très présent dans différentes cultures, à travers le monde. Avec les programmes de réintroduction du canis lupus, de plus en plus de personnes recroisent cet animal iconique.

Pour beaucoup les loups sont vus comme de la vermine à éradiquer. Qui parmi vous ne connaît pas une citation négative avec le mot loup ? Un bien lourd héritage culturel. Si cet animal plein de mythes et légendes, vous intéresse. Lisez cet article pour tout savoir sur les loups.

Sommaire:

Qu’est-ce qu’un loup ?
Le loup gris
Le loup rouge
Le loup arctique
Le loup d’Abyssinie.
Les croisements chien-loup.
Rôles des loups dans l’équilibre naturel.
Alimentation du loup.
La répartition du loups en France.
Quel est le caractère du loup ?


Qu’est-ce qu’un loup ?

Il fait partie des canidés. Les canidés sont une famille de mammifère comportant le chien, le dingo ou le renard. Comme tous les canidés le loup est un quadrupède et a des aptitudes physiques très développés.

Comme par exemple, la vitesse de course, l’endurance et le flaire. Pour sa vitesse de course, le loup atteint les 50 km/h et peu tenir cette allure sur de longues distances. Pour l’endurance, il peut parcourir plus de 40 km par jour. À titre de comparaison, la distance du marathon est de 42 km et de nombreux coureurs ne finissent pas l’épreuve.

Les loups vivent en meutes organisées autour d’un couple dominant. Une hiérarchie stricte y est respectée. Elle est décrite sur trois niveaux, le niveau Alpha , bêta et oméga. Le niveau alpha est constitué du couple dominant qui domine les deux autres niveaux. Le niveau bêta commande le niveau oméga. Cette organisation et les aptitudes des loups, permettent à la meute de meilleures chances de succès à la chasse.

Comme tout nom donné à un animal. Il y a le nom courant et de nom scientifique. Pour le loup, son nom scientifique est canis lupus. On utilise aussi le mot louve pour parler de la femelle du loup, et louveteau pour leurs petits. On a observé jusqu’à présent trois races de loups dans l’hémisphère nord, les loups gris, les loups arctiques et les loups rouges. Mais d’autres loups vivent sur d’autres hémisphères. La race de loup est défini par des critères comme la morphologie, la pelage et bien d’autre éléments.

Le loup gris

Les loups gris sont l’une des races les plus adaptées de la planète. Ils vivent et chassent en meute. Il tient son nom de la couleur de son pelage.

Le loup rouge

Ce loup est l’un des loups le plus rare au monde. Par rapport au loups gris, il est plus petite de taille et plus léger. Sa fourrure est plus courte et ses oreilles sont plus petites. Autrefois, le loup rouge était présent sur une grande partie du territoire des États-Unis. Principalement, dans tout le sud-est près des côtes de l’Atlantique.

Le loup arctique

Les loups arctiques sont les plus petit de toutes les espèces de loups. Avec une fourrure blanche très épaisse, ils sont facilement identifiables. Afin de limiter l’exposition de son corps au froid. Ils vivent dans des région où les températures peuvent descendre en dessous de −50 °C en hiver. On les trouvre principalement en Alaska, au nord du Canada et au Groenland.

Le loup d’Abyssinie.

En Éthiopie, un loup avec un aspect unique y vit. Ce Loup est un expert de l’endurance. Il pèse entre 11 et 19 kg. Il est élancé et à des pattes fines. Son pelage a des teintes fauves mélangé avec du blanc. Son museau le caractérise par sa longueur et son odorat est implacable.

NB: Des croisements entre les loups et les chiens ont été aussi observé. Prenons l’exemple de YURI, un chien-loup résident au Shy Wolf Sanctuary en Floride.

NB: Si vous chercher à voir le plus grand loup du monde, il vous faudra aller au Canada dans la vallée du Mackenzie. Les spécimens peuvent peser jusqu’à 80 kg. Un fois adulte leurs longueurs varient entre 1,5 et 2,1 mètre.

Les croisements chien-loup.

Voici quelques exemples de croisement entre chien et loup, le chien-loup italien, le chien-loup de Saarloos, le chien-loup tchécoslovaque.

En France, après une chasse acharnée sur les populations de loups, l’espèce est actuellement protégée. Son absence, à montré l’importance du rôle du loups dans l’équilibre naturel.

Rôles des loups dans l’équilibre naturel.

En effet, dans les années 1937, le loup était considéré comme éradiquée sur le territoire Français. Il a fallu attendre 1997, pour la réintroduction du loup, sur le territoire Français.

Le loup est très utile pour tout un ensemble d’espèce comme les charognards et les insectes. Il est un maillon important de la chaîne alimentaire. De part ses prédations, il laisse des carcasses. Celle-ci sont par la suite, consommé par de nombreux autres animaux. Sans carcasses de nombreux animaux finissent par disparaître.

Alimentation du loup

Le canis lupus est principalement carnivore opportuniste. Il se nourri d’animaux plus petits ou bien de plus grandes tailles. La taille des proies prédatée dépend de la taille de la meute. Plus la meute est grande, plus les proies ciblées seront grandes. Un loup consomme entre 1 et 3 kg de viande par jour, le tout variera selon la taille du loup et des besoins de la meute. Leurs proies peuvent être des lapins, des rongeurs, des oiseaux, des chèvres, des moutons, des cochons, des cerfs, des bisons, des chiens, etc.

La répartition du loups en France.

La population de loups est suivi annuellement, en France. En fin 2020, la population du canis lupus en France a progressé de 7%. Elle est estimée à environ 624 individus. C’est l’OFB qui suit les populations des grand prédateurs, sur le territoire français.

La cohabitation avec des canis lupus sauvages n’est pas simple. Elle entraîne des conflits suivant la taille des meutes. La prédation du loup sur les bétails est une des causes de tension avec l’homme.

Le rapport au loup a fortement évolué, dans nos sociétés. Par exemple, au 17e siècle, ils étaient capturés pour alimenter les épreuves de lancé de renard. Pour plus d’info, suivre le lien suivant:

Les honteux secrets de la maltraitance animale.

NB: Des lois aident à pacifier la cohabitation. Par exemple, l’arrêté du 19 mai 2000 soumettant à autorisation la détention de loups comme animal de compagnie. Ou les lois pour réglementer la défense contre les meutes de loups, car il a un statut d’espèce protégée.

Quel est le caractère du loup ?

Au vue de sa réputation populaire, les premiers mots pouvant nous venir à notre oreille, pour décrire un loup, sont froids et agressifs. Mais la réalité est tout autre. Le loup est un animal vivant en meute. Il est très rusés et sociable. Comme nous l’avons vu plus haut, la meute a un leader. Celui-ci participe aussi à la recherche de nourriture pour la survie de la meute.

Lorsque vous observez les loups dans leurs environnements, vous comprenez vite qu’ils ont de l’intelligence. Car ils élaborent des plans de chasse compliqués et efficaces. Pour cela, ils ont la capacité de communiquer entre eux. Ce qui a été démontré par des éthologues. Ils peuvent ainsi annoncer leur état d’esprits ou leurs émotions ou des lieux.

En dépit de tout ça, il faut garder à l’esprit qu’un animal à l’état sauvage, doit être traité avec prudence. C’est pourquoi, si vous croisez un loup dans la nature, il est préférable de garder une distance de sécurité. Et de garder en tête, que les loups ciblent toujours les plus vulnérables. Ils sont donc à protéger en priorité, si vous êtes en groupe. Le caractère du loup sauvage est en partie imprévisible car ses objectifs sont avant tout liés à sa survie et celle de sa meute.


Bravo ! Vous avez parcouru cet article au sujet du loup en: 0 seconde

Qu'est-ce que tu en penses?

50 Points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

Labrador

Les avantages du populaire labrador retriever.

14 plats typiques de la cuisine cubaine